Qualité de la ville

Patrimoine arboré

En 2016, le patrimoine arboré, c’est :

  • 549 arbres élagués
  • 39 arbres abattus
  • 69 arbres plantés
  • 683 arbres en expertise (661 diagnostics à vue du sol, 11 expertises en cimes, 11 tomographies)

Depuis 2004, la ville dispose d’un plan de gestion de son patrimoine arboré, un outil plus que nécessaire qui assure un suivi physiologique et mécanique des arbres. Les 3 100 arbres sont répertoriés dans une base de données. Chaque arbre possède son numéro ainsi que les données qui le concerne, expertises, derniers entretiens, et pour certains, leur année de plantation.

Une « charte pour la protection de l’arbre dans le cadre des chantiers » a été établie par la municipalité. Au travers cette charte, les entreprises signataires font connaître leur adhésion aux grands principes qu’elle développe.

Ce mode de gestion a été récompensé en 2010. La ville s’est vue décerner le Prix National de l’Arbre pour la qualité de son patrimoine.

Témoins du passé, les parcs et jardins recèlent d’arbres « hors du commun », par leur âge, leurs dimensions, leurs formes, leur passé ou encore leur légende. Ils sont appelés « arbres remarquables ». Il existe un label « Arbre Remarquable de France » à cet effet, remis par l’association A.R.B.R.E.S (Arbre Remarquable, Bilan, Recherche, Etude et Sauvegarde).

Dans le parc de l’hôtel de ville de Croix, trône un magnifique hêtre pourpre (ci-dessus) qui a reçu cette distinction en juin 2013. Dans la région, seulement 14 arbres peuvent s’honorer de cette récompense.

Les visiteurs des Jardins Mallet-Stevens, inaugurés le 23 avril dernier à Croix, peuvent découvrir un arbre admirable par sa grande prestance, sa ramure très étalée et sa forme arrondie plutôt élégante. Il est difficile aujourd’hui de savoir quel âge peut avoir ce sujet, mais d’après de nombreux témoignages, il aurait entre 50 et 80 ans. Il s’agit du Pterocarya Fraxinifolia, un arbre qui mérite d’être classé (voir ci-dessous).

Un dossier de classement est à l’étude cette année.