Reprise de l'école

Les enfants pourront rentrer à l’école le 14 mai !

Les services municipaux et les élus, Régis Cauche, Maire, Arnould Vanderstuyf, Adjoint à l’Education et Pierre Sonntag, Adjoint à la petite enfance et à la jeunesse ont tout mis en œuvre, en lien avec les directeurs et directrices des écoles et l’inspecteur d’académie, pour pouvoir accueillir enfants et enseignants dès la semaine prochaine. Ce sera le 14 mai pour les enfants.

Une première enquête auprès des parents donne un effectif de 24% à 50% des élèves, selon les écoles, ayant opté pour un retour en classe. Un chiffre qui pourra évoluer au fil des semaines.

Pour respecter les conditions très strictes du protocole sanitaire, il y aura, au maximum, 15 élèves par classe, accueillis un jour sur deux. Toutes les écoles, publiques et privées, seront ouvertes pour accueillir tous les niveaux, de la petite section au CM2. L'école Sainte Anne présente une organisation un peu différente.

De nombreux dispositifs de protection sont mis en œuvre : des sens de circulation pour éviter que les groupes se croisent, des marquages au sol, des règles d’hygiène strictes, des produits désinfectants...

Cantine (repas chauds servis en réfectoire), garderie et mercredis périscolaires sont également ouvertes aux enfants dont les deux parents travaillent. Rappelons que les enfants des personnels prioritaires (soignants, police, secours, enseignants) sont accueillis quotidiennement. Rappelons, aussi, que le télé enseignement est maintenu.

75% des agents municipaux du pôle Education sont mobilisés depuis le début du confinement pour nettoyer et désinfecter les locaux.

Les parents concernés sont informés, régulièrement, par le biais de l’Espace Famille de toutes les modalités.

Un travail colossal a été effectué par toutes les parties prenantes. Bravo !

La rentrée se fait également progressivement dans deux crèches, dès le 11 mai avec un mode d’organisation et d’accueil des enfants et parents, permettant le respect de toutes les mesures sanitaires préconisées.

Ce sujet, comme bien d’autres, en cette période inédite que nous vivons actuellement est appelé à évoluer.

Retour à la liste des actualités