Un nouveau terrain de football synthétique

Familles , Jeunes , Nouveaux arrivants , Seniors , Touristes
image du terrain debuck 2012

Le plan pluriannuel d'investissement pour la modernisation du patrimoine sportif est en route : après la rénovation de la piscine, le nouveau terrain Jacques Debuck vient d’être inauguré. L’ancien, qui datait de 1959, rappelle beaucoup de bons souvenirs aux footballeurs de l’Iris Club de Croix, comme le Tournoi de Pentecôte, ou la progression constante du club. Mais l’ancien terrain n'était plus conforme aux normes de la compétition : une demande de dérogation était nécessaire depuis la montée de l'équipe 1ère en 2008 en division d'honneur régionale. Il avait aussi des inconvénients auxquels la municipalité a voulu remédier. Pour le plus grand confort de tous.

Le terrain Jacques Debuck a vu défiler des générations de footballeurs. Après cinquante ans de bons et loyaux services, ses défauts ont commencé à se faire sentir. Pas d’éclairage, peu de place, et surtout une pelouse impraticable l’hiver ou par temps de pluie. Le système de drainage d’origine était devenu vétuste, entraînant inévitablement de l’humidité et un terrain boueux, impropre à l’organisation d’un match de football.

Fermé l’hiver, le terrain ne pouvait pas servir aux entraînements réguliers des 650 adhérents de l’Iris Club. La pelouse aurait évidemment été endommagée, et était donc réservée aux matchs officiels. La montée en CFA 2 de l’équipe première a mis le club croisien au pied du mur : il fallait mettre le stade aux normes fédérales, sous peine de rétrogradation : agrandissement des dimensions, éclairage, drainage, conformité aux règles de sécurité, remise à neuf des réseaux.

Un terrain pour tous

« On a vu cela comme une obligation, mais aussi comme une opportunité » explique Thérèse Déprez, adjointe au maire déléguée aux Sports. « Il fallait soutenir l’Iris Club, pour son équipe première et son projet sportif global. On ne pouvait pas les laisser tomber ! Mais c’était aussi une belle occasion de servir tous les adhérents, surtout les plus jeunes. » Avec ce nouveau terrain, en gazon synthétique, le club a un outil à sa mesure pour travailler sur tous les niveaux d'âge, des plus petits à partir de 4 ans jusqu'aux vétérans. Là où un terrain en herbe ne peut supporter que dix heures de jeu hebdomadaire, celui-ci peut aller jusque soixante heures. De quoi ouvrir les portes du terrain Jacques Debuck à de nouveaux publics, comme les élèves des écoles primaires et des collèges. Cette nouvelle infrastructure va pouvoir servir à tous les jeunes Croisiens.

Ce projet, réconciliant performance sportive et intégration des jeunes, a permis à la ville de Croix de monter un dossier en vue d'obtenir le montant maximal de subventions. Sur un investissement total de 1,6 million d’euros, 80 % sont financés par les différents partenaires : Conseil général, Conseil régional, Etat, Fédération Française de Football, réserve parlementaire. « Le sport, c’est l’effort, la compétition, mais le loisir aussi. Le terrain synthétique permet toutes ces approches. Il est redevenu un lieu de vie quotidien, un vrai centre d'activité et d'animation au sein du Centre Sportif Henri Seigneur » conclut Thérèse Déprez. Désormais, tous les adhérents de l’Iris Club en sont convaincus.

Retrouvez quelques images des travaux de modernisation du stade Debuck en cliquant sur ce lien.

Retour à la liste des actualités

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes